Accéder au contenu principal

Quelle jeunesse pesteloise et quelle paysannerie pour quel développement à Pestel?

Quelle jeunesse pesteloise et quelle paysannerie pour quel développement à Pestel?

La commune est d'une superficie estimée à 312.35 km2 qui se répartit en six (6) sections communales. Au sein de la communauté pesteloise vit une population de 41,275 habitants selon le dernier recensement général de 2003 dont plus de 65% sont des jeunes. Son territoire est à 70% ruralisé. Par consequent, les jeunes et les paysans représentent en termes de densité démographique les deux principales categories sociales. De là , on déduit que le développement de Pestel dépend en grande partie de leurs capacités à produire de richesse du coup de la croissance économique et à développer des opportunités corrélativement liées à la vocation de la zone. Aussi bien que cela puisse paraitre, mais une simple observation de leurs comportements dans l'espace suscite des interrogations profondes. Quelle jeunesse pesteloise et quelle paysannerie pour quel développement? A-elle conscience qu'elle vaut beaucoup dans le développement à mettre en place? Comment est sa vocation?
Dans ma présente réflexion, je questionne D'abord son comportement, ensuite ses forces et son potentiel pour un éventuel changement au niveau de la commune. 
1) la jeunesse 
Pestel a la chance d'avoir une génération très jeune. La jeunesse en tant qu'acteur important se fait toujours avant-garde du changement dans une communauté. Pour cela, elle doit se former, se constituer en groupe de discussion ou de pression. En plus, elle prône de nouvelles valeurs et de mentalités susceptibles de favoriser du changement. Elle est toujours prête à remplir son devoir civique. 
Mais à regarder le comportement de notre jeunesse, on n’a pas l'impression que cette jeunesse porte en elle ce moteur de changement qu'on espère pour le bien de la commune. 
À dire vrai, la commune comporte des corporations de jeunes qui s'activent dans l'assainissement, les activités de sensibilisation ou d'éducation. Il ne s'agit cependant pas d'une grande mobilisation de jeunesse aspirant au changement de toute la communauté. 
On remarque aussi que malheureusement cette jeunesse participe dans l'installation d’un climat de déviance ou de délinquance de la commune. Cela est peut-être dû à un manque de repères, de modèles ou de références à suivre. Sans compter, une quantité importante se laissent instrumentaliser par certains politiciens. Gravissismes! 
En plus de tout cela, elle ne s'interesse pas tellement aux activités intellectuelles. L'esprit de compétition pour les choses de l'esprit disparait. Il y a longtemps que je ne croise pas des jeunes en discussion pour un roman lu. Dans ce cas , comment assurer la relève intellectuelle qui est aussi importante dans le developpement. Futurs intellectuels de la communue!
Enfin, on constate que la jeunesse se rattache davantage au discours de clivages prêché par les anciens. Pour ainsi dire, elle rentre tête baissée dans les pièges tendus les tieureurs de ficelle en rendant un groupe responsable de tout le malheur de Pestel. Est-ce qu'elle se laisse volontairement manipuler? 
Cette catégorie sociale qui manipule les jeunes a sa part de responsabilité dans le malheur de Pestel. Les jeunes ont besoin de voir clair pour comprendre que la politique partisane pour des intérêts  politiques et gains d’argent ne la menera pas loin. Pour preuve, l’état actuel des choses. Ce qu’il faut c'est une jeunesse motivée pour le bien-être de la communauté, prête à apprendre des erreurs de nos ainés, indépendante dans ses reflexions qui guideront ses actions. 
2) la paysannerie 
La paysannerie représente une force importante pour enclencher le développement de la commune. Car du point de vue demographique, elle se place en tête. De plus, c'est elle qui nourrit toute la communauté d'autant plus qu'elle se rattache un peu des valeurs traditionnelles. Néanmoins, on remarque que son élite ignore après avoir terminé ses études, l'existence de ce milieu. La plupart du temps, ce sont les jeunes intellectuels de cet espace géographique qui renforcent l'exploitation dont leurs parents sont victimes.
D'ailleurs, on peut constater que son élite alimente davantage le clivage social reposant sur la dualité (urbain, rural) puisqu'elle reproduit ce discours au sein de la paysannerie. Elle sert maintes fois de relais pour les politiciens. C'est par ce mécanisme par les hommes de la ville ou de Jérémie maintiennent leur emprise sur cet espace.
Cette élite n'est pas capable d'accompagner les pairs dans un mouvement de changement d'envergure. Je ne crois pas, à Pestel, qu'il y a une organisation paysannne qui couvre toute la superficie. À défaut de cela, pas de changement dans les pratiques sociales et de production.
À date, je ne connais un grand leader paysan, ni un grand mouvement social paysan. Personne ne met en place une structure viable pour promouvoir le développement. C'est toujours la politique qui motive. 
Je constate que la plupart des paysans abandonnent leur culture d'entraide. Gravissisme!
Pour qu'il y ait rupture dans cette dynamique sociale, la paysannerie doit s'armer de bons leaders conscients des problèmes de l'espace aux fins d'adresser le problème de tenure foncière, des techniques d'exploitation de la terre, de la dégradation de l'environnement, de la vulgarisation de bonnes pratiques agricoles et autres.
En guise de conclusion, je dirais qu'il est temps de nous asseoir autour d'une même table pour sauver la commune. La question du développement de Pestel n'est pas une question de ville, elle concerne tout l'espace. Préparons-nous à un dialogue inclusif pour adresser les problèmes. Sans cette conférence de Pestel, tout est parti pour perdurer aussi longtemps. A bon entendeur, salut

James St Germain

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.