Accéder au contenu principal

Adieu à Bòs Bellegarde, un Ebéniste qui a fait son nom dans la communauté pesteloise

 Adieu à Bòs Bellegarde, un Ebéniste qui a fait son nom dans la communauté pesteloise 

Nous venons d'apprendre que Rubin Bellegarde Bellegarde dit Bòs Bellegarde a laissé tôt ce matin du 19 septembre le train de la vie. Il est parti pour l'Orient un samedi, jour où Bòs Bellegarde savait recevoir les salutations de ses clients venant de la campagne et aller faire provision pour nourrir ses enfants. Il est mort à 90 ans des suites d'une intervention chirurgicale. Ébéniste-Menusier, il s'est converti au protestantisme depuis quelques années. 

Compte tenu que cet homme a marqué de son empreinte plusieurs générations, je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion pour saluer dignement son départ . Tout en lui disant adieu, je veux retracer sa vie pour le bonheur de tous ceux qui l'ont côtoyé de son vivant. Sa vie est ainsi jalonnée de bons témoignages pour la communauté. 

Bòs Bellegarde appartenait à une génération d'hommes plein de fougues et de visions. Il était un des derniers remparts de ceux qui ont une bonne connaissance de l'histoire de Pestel. 

Il n'était pas un habile politicien, cependant il était un proche collaborateur de bon nombre personnages politiques qui ont occupé la scène. En dépit de cela, on le connaissait d'abord comme un Fignoliste, puis comme un chef de peloton Duvaliériste. 

Bòs Bellegarde, né le 30 juin 1930, était le troisième enfant de Rubin Bellegarde, et de Itélia François. Son père Rubin et ses deux frères Samuel et Alcius étaient, originaires de l'Anse à Veau, marins de profession. Débarqués à Pestel, ils n'étaient pas retournés à leur patelin. 

Bòs Bellegarde, ancien condisciple de Bwayo, n'a fait que ses études primaires. Sur les bancs de l'école, il était un élève très studieux. Dans une conversation qu'il a eue avec son fils Martial, il lui a expliqué pendant qu'il était contrôleur de denrées à Jérémie, son directeur était étonné d'entendre qu'il n'avait fait une étude avancée. 

Grâce à son complice Alvance Thomas, il a appris l'ébénisterie. Lui également l'a initié à la franc maçonnerie. 

En 1983, il était un membre du cartel de magistrat dirigé par Jacques Bernard. En plus, il a occupé le poste de contrôleur de denrées. 

Marié d'abord à Mirabelle Narchet, ensuite à Myrtha Etienne, il était père de dix-sept enfants. Il était blagueur, chanteur et parolier. 

Pestel gardera toujours de cet homme un ensemble de souvenirs. Elle se rappelle son sourire, ses farces et ses histoires d'amour. Pestel a quand même bénéficié de sa contribution dans son développement. 

Repose en paix Bòs Bellegarde !
Que la terre te soit légère !

Pestel connexion blog présente ses sympathies à sa sa femme Myrtha Etienne Bellegarde, ses soeurs Gertrude, Antonia Bellegarde, ses enfants, ses  petits-fils, ses neveux et nièces, ses cousines et cousins et tous ceux éplorés par ce deuil. 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.