Accéder au contenu principal

Et si Duchity est élevé au rang de commune?


 Et si Duchity est élevé au rang de commune?

Si ce n'est pas un changement d'idées de dernière heure, Duchity deviendra à coup sûr dans les prochains jours la cent quarante sixième commune de la république d'Haïti. Cette nouvelle fera l'affaire de tous les Duchitois qui revendiquent depuis tantôt dix ans une telle chose. Suivant une information circulant de part et d’autre, l'arrêté présidentiel élevant la cinquième section au rang de commune pourrait être rendu public au cours de cette semaine. Si cela se confirme, la commune de Pestel sera réduite à un pot de chagrin. Elle se verra extraire d’au moins deux de ses sections communales, elle compterait moins d'habitants. En cas où la décision serait effective, Pestel ne se situerait plus sur la route nationale encore moins le statut de deuxième électorat de la Grand'Anse. Ce serait le plus grand coup que le pouvoir en place porterait à la commune. Ce qui est certain, cette décision est annoncée pleine de conséquences pour Pestel. Quoique Duchity n'ait jamais vraiment contribué à l'assiette fiscale de Pestel, cela serait tributaire de lourds inconvénients en termes de stratégies géopolitiques. Pestel sera incapable de mobiliser dès lors toute la force nécessaire pour influencer les actions de l'État.

Ce n'est pas un problème si Duchity est élevé au rang de commune puisque ce genre de décision cadre au vœu de la Constitution du 29 mars 1987 préconisant la décentralisation, la déconcentration et le développement local. Le pouvoir a tous les outils légaux pour procéder à une telle démarche. En plus, l'on peut remarquer que Duchity connaît au fur et à mesure de bons progrès. Par ailleurs, la commune paraîtrait incapable de créer des richesses pour pouvoir prendre en charge toutes ses sections. La prise en charge est tellement mal faite, le morcellement du territoire de Pestel paraîtrait alors comme la solution idéale. On n'espère pas que la décision ait tout bonnement un motif d'affaiblir la force de Pestel. C'était  lalogique qui aurait entouré cette décision quand le sénateur a fait le dépôt des projets de loi déclarant Cayemittes et Duchity communes. 

En quoi le morcellement du territoire est un facteur susceptible de favoriser le développement économique ? La décentralisation ne consiste pas à découper le territoire mais à mettre en place les infrastructures à partir desquelles le décollage pourrait être fait. Si la commune est l'addition de toutes ses sections communales, alors son développement repose largement sur les ressources dont dispose cet ensemble moyennant une bonne gouvernance politique économique. Dans ce nouveau découpage territorial envisagé, et si on suit ce même résonnement, on ose espérer que le pouvoir penserait à élever Pestel au rang d'arrondissement. Une suite logique serait un arrondissement de Pestel, qui compterait Cayemittes et Duchity. 

Si le cap est déjà mis pour élever Duchity commune, rien ne pourrait empêcher la concrétisation de cette décision. Alors, Pestel doit penser à de nouvelles stratégies pour sortir de son éventuel isolement. Assumant, que la cinquième ainsi qu’une partie de la quatrième section feront partie de la nouvelle commune, Pestel ne se situerait plus sur la route nationale, qui sera une embuche a son développement. 
La médiocrité des infrastructures de Pestel a depuis toujours ralenti son développement économique. La commune diminuée doit promouvoir son développement pour stimuler le progrès économique et réduire la pauvreté. Les infrastructures sont les équipements et les structures de base tels que les routes qui sont nécessaires au bon fonctionnement d'une commune, d'une région ou d'une organisation. Les infrastructures contribuent au développement économique en augmentant la productivité et en fournissant des services qui améliorent la qualité de vie. Les services générés à la suite d'une base d'infrastructure adéquate se traduiront par une augmentation de la production de la commune telle que l'augmentation de la production agricole des agriculteurs grâce à l'amélioration des routes, la création de ports maritimes, la production.

Les infrastructures sont un élément clé de la réduction de la pauvreté. Il agit souvent comme un catalyseur du développement et renforce l’impact des interventions visant à améliorer l’accès des pauvres à d’autres actifs, par exemple les actifs humains, sociaux, financiers et naturels. Son impact se fait sentir à la fois sur les secteurs économique et social. Sans routes, les pauvres ne sont pas en mesure de vendre leur production sur le marché.

Et si ce découpage force Pestel à réfléchir, à penser autrement, à essayer de trouver d’autres solutions, à innover? Depuis la nuit des temps on attend cette route, Kafou Zaboka-Pestel, long de seulement 32  km, cette route qui nous fait rougir de honte. Corail a son entrée, Kafou Cahrles-Corail, on semble être la risée du département. On devrait, par cette décentralisation tourner notre regard vers Baradères, d’après les dires de certains, la tracée existe déjà. Imaginons, que si on passe par Baradères, la durée d’un voyage Pestel-P- a-P serait moins longue. Pestel a tout d'intérêt de lutter de préférence pour la construction de la route la reliant aux Baradères qu’une route Duchity-Pestel. Corail devrait rejoindre  cette bataille si ces deux communes veulent bien amorcer leur développement. Cette bataille doit être menée sur de nouveaux fronts.

Et nous Pestelois, allons-nous continuer à accepter la dégradation, l’avilissement de notre chère Pestel? Ce morcellement devrait nous unir, nous rallier à sa cause, nous unir, oui, nous sommes divisés, fractionnés, cloisonnés. Ce morcellement pourrait être un nouveau départ pour une nouvelle commune où il ferait bon vivre. Nous devons réunifier la commune. Quelles que soient nos opinions politiques, nous devons tous être attristés et découragés par l’état actuel de Pestel. Ce qui est particulièrement nécessaire à cette période précaire, c’est un rassemblement, comme ceux qui ont permis le bétonnage du bord de mer par Legarec, le bétonnage du mont centre par Jean Antoine, le bétonnage de Nanpi par Albert Philippe, du mont Devan L’Église par Hermane Brière. On est capable de panser nos blessures en faisant appel aux meilleurs anges de notre nature. 

Espérons que d'ici la déclaration de Duchity comme commune, nous aurons commencé 
le voyage de la réunification de notre Pestel.

Une collaboration de James Saint Germain et Marc Alcegaire

Commentaires

  1. Un très beau texte qui mérite d'être félicité par les pestelois. Félicitations pour la réflexion.
    A bien penser, ce texte fleuve ne vise pas plaire tout le monde particulièrement les Duchitois. Il est assimilable à l'histoire d'un soi-disant frère ou soeur de l'église qui prie Dieu pour quelqu'un et le jour de la délivrance de ce dernier, le vrai visage du frère apparaît car ses requêtes de prières n'étaient pas sincères.
    Pour moi, une telle décision serait bénéfique aux politiciens des deux communes. La valeur d'une commune ne dépend pas de sa position géographique et des communes comme Corail, port-salut , côte-de-fer, abricot pour ne citer que ceux-là la prouvent.
    Me Jimmy Thélémaque av.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mr Thelemaque.
      Le but n’était pas de plaire ou de déplaire à quiconque, c’était plutôt une réflexion conjointe de deux fils de Pestel, qui parlaient tout haut. Je ne peux qu’être content pour Cayemites et Duchity, je le dis de tout cœur, la ou je suis j’ai un regard sur Haiti. En tant que fils de Pestel, j’ai cette responsabilité de promouvoir ma commune avec ou sans Duchity.
      J'ai bien dit ne devrions nous pas explorer d’autres avenues, le fait de passer par les Cayes pour aller a Pestel ne fait aucun sens quand Baraderes est juste cote.
      Les gens de Duchity et de Cayemites voulaient prendre leur destinés en mains en devenant des communes, pourquoi on ne voudrait pas devenir Arrondissement? Nous sommes, même quand vous prôniez de devenir commune, frère. Si Duchity veut devenir commune, qu’y a-t-il de mal que Pestel veut devenir Arrondissement?

      Marc Alcegaire

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.