Accéder au contenu principal

OXFAM Québec pour la relance de la production caféière à Pestel

 OXFAM Québec pour la relance  de la production caféière à Pestel 


Alors que toute la charpente économique de la commune de Pestel s'écroule considérablement, le Ministère de l'agriculture a engagé OXFAM Québec pour relancer la production caféière sur laquelle était reposée toute l'économie. Et personne ne peut imaginer l'histoire économique de Pestel sans cet or vert qui a participé grandement à la formation de la jeunesse pesteloise dans les années 60 et 90. Autant dire, les Pestelois ne pouvaient imaginer leur vie économique sans le café.  Présenté officiellement à la mairie de Pestel le 27 août après le responsable du Bureau Agricole Communal ait pris le contenu, le projet de régénération de la production caféière est
lancé dans  la commune de Pestel présentant un potentiel en ce sens de par les données et une histoire ne pouvant pas se dissocier du commerce du café. 

Comme indiqué, l'histoire de Pestel est inextricablement liée à la production caféière. L'historien français Moreau de Saint Méry fait remarquer que le commerce de café est à l'origine de la colonisation et de l'urbanisation de la commune. Réputé pour la qualité de son café, Plymouth, situé entre Camp-perrin et la cinquième section de Pestel, a attiré des colons français qui ont abandonné la Plaine des Cayes. Ce n'est pas les moindres, il s'agit des officiers de la Maréchaussée à la poursuite des Nègres marrons et des Grands planteurs Affranchis. L'histoire retient plusieurs noms dont Lacour, Foucault, Bernard Goux, Billard, Jorry Guibery, Ambroise, Pierre Tozia. Ils étaient tous propriétaires de vastes plantations caféières à Dichity, Tozia et bien d'autres localités. Certains prétendent que même le général Rigaud même s’il n’était pas sur place était propriétaire d'un champ de café dans la région (1). 

La production caféière a connu un grand essor dans la zone grâce à ses caféiers qui ont produitj usqu'à  5 livres de café par pied (2). Déjà en 1770, Pestel était un grand port grâce au commerce de café ; il accueillit annuellement en moyenne vingt(20) bateaux venus de Port-au-Prince ou de Léogane pour l’embarcation des sacs de café (3). Ces bateaux étaient toujours partis bien remplis.

Il n'est presqu'un secret pour personne que le cabotage était la principale voie de communication utilisée par les commerçants. Ce n'est que la spéculation qui a propulsé le développement embryonnaire qu'a connu Pestel durant la colonisation française ainsi que son corollaire. 

Même après le départ des Colons français, la production caféière a joué un rôle crucial dans le développement de la commune. Ainsi durant tout le long du 19 ème et 20 ème siècle, le café était la principale denrée où presque tous les gens ont gagné leur vie grâce à la spéculation du café. l'historien haïtien Semexant Rouzier est la première personne à signaler un tel fait; il a indiqué que "dans les années 1850 à 1890, Pestel produisit 650.000 livres de café. Le port faisait le plein de cargaisons, exportant entre dix et quinze mille sacs de café l’an et en retour importait de Port-au-Prince et de Kingston des marchandises diversesee. Grâce à la spéculation du café, Pestel accusa en 1921/22 une recette fiscale de 1.815,98 gourdes ; l’année suivante, elle s’éleva  à 2.783,40 gourdes, en 1923/24 à 4.404,91 gourdes et en 1924/25 à 5.909,85 gourdes".

Entre les années 1950 et 1980, la production caféière a rapporté gros dans l'économie pesteloise. Plus de 10 000 sacs de café étaient  annuellement embarqués dans le port à destination de Port-au-Prince(4). La majorité de Pestelois étaient producteurs, spéculateurs ou expéditeurs. On peut citer à titre d'exemple Wilnord Antoine, Dotone, Ney Delorme, Louis Delorme Gilles, Pelissier Bernard, Wilnord Joseph, Yoland, Louis Ney, Antoine, Alphonse Gilles, Michel Bernard, Jacques Bernard et Albert Philippe. La spéculation caféière a permis le développement du commerce de la commune ainsi que l'extension de la ville.

Malheureusement la chute des prix du café sur le marché international provoqua lentement le déclin de la production caféière. Les portes des maisons de commerce sont fermées et les gens étaient allés vendre leurs rêves ailleurs. 

Ce n'est pas essentiellement la chute du prix qui a produit à lui seul la destruction de ce produit. On peut aussi parler du déboisement, des différents types de maladies qui attaquent les caféiers qui  participent d'emblée dans le déclin. Depuis, on assiste au ralentissement considérable des activités économiques. Les paysans sont devenus des véritables laisser pour compte.

Dans le souci de relancer l'économie de la région, le Ministère de l'Agriculture met Le Cap sur la redynamisation de la production caféière dans la région (Camp-perrin, Pestel et les Roseaux). L'Agence Mondiale du Canada ( AMC) est le bailleur qui vient à la rescousse du Ministère en rendant disponible un fonds pour l'exécution des activités prévues. Le projet de régénération de la production caféière s'échelonnant sur une période de cinq (5) ans a pour OXFAM Québec comme maître d'ouvrage et REBO, FNGA ( Fondation Nouvelle Grand'Anse) comme opérateurs. Ce projet visant à relancer la production du café va toucher essentiellement deux sections communales à savoir la cinquième et la troisième sections, selon l'Agronome Dominique Responsable du projet pour OXFAM. En dépit de son bien-fondé, ce projet porte un grand préjudice à quatrième et 1re sections communales réputées comme deux zones très riches en caféiers. Préoccupé par cela, l'Agronome Dominique promet à la mairie son aide dans la négociation auprès du Ministère de l'agriculture pour une éventuelle révision des zones d'intervention du projet.

C'était le 27 août dernier que la Mairie de Pestel a reçu l'Agronome Dominique pour une présentation de ce projet qui est annoncé bénéfice pour la commune en particulier pour les planteurs de cette plantule. Selon l'Agronome Josué Bazile, ce projet va tenter d'apporter des solutions à une denrée qui constituait autrefois la principale ressource de la communauté.

Présente à la cérémonie de présentation de ce projet, la mairesse Marie Elène Lesperance a fait obligation à l'Agronome Dominique de recruter des ressources locales. Toutefois le responsable s'est abstenu de donner une réponse claire aux maires en ce qui a trait à la responsabilité de la mairie dans le pilotage du projet.

Présenté certes le 27 août dernier, le projet a déjà fait son petit bonhomme de chemin. Des enquêtes visant à collecter les informations relatives à la production caféière de terrain ont déjà réalisé par une firme engagée en quelque sorte par OXFAM Québec. 

Il n'est que d'attendre pour voir la suite de ce projet. On espère bien qu'il ne soit pas livré à la dérive comme bon nombre de projets annoncés viables mais échoués tout bonnement faute de plusieurs raisons. 

James Saint Germain

Notes bibliographiques

1)ROUZIER, Sémexant : Dictionnaire géographique et administratif universel d’Haïti illustré ou guide général en Haïti. Vol. I, II, III et IV Imprimerie Breveté Charles Blot, Toronto, 1892. 

2) SAINT MERY, Moreau : Description topographique, physique, civile, politique et historique de la partie française de l’Isle Saint Domingue. Dupont, 1797.

3) idem

4) Brochure de la fête de la mer préparée par Alain Bosmans et Antoine Gilles, 1989.






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.