Accéder au contenu principal

Le métier "kase beton" est un gagne-pain pour la plupart des chômeurs

 Le métier "kase beton" est un gagne-pain pour la plupart des chômeurs 



Depuis le déclin de la production caféière au niveau de la commune, l'économie est peu florissante. En cette époque, plus de 10,000 sacs de café étaient annuellement embarqués en destination du port de Port-au-Prince, s'il faut croire à un ancien spéculateur. La majorité de Pestelois étaient producteurs, spéculateurs ou expéditeurs. 

Depuis quelques temps, la production d'ignames et de haricots se subsitue à celle du café. Ces produits ne sont pas aussi rentables que l'or vert. Peu d'emplois y sont créés. Quelques personnes en difficulté se convertissent en producteurs de graviers utilisés dans la construction. 

Le métier " kase beton" constitue une alternative pour de nombreux gens qui traînent sur le pavé. Contacté à cet effet, un praticien explique les raisons pour lesquelles il s'y adonne.

" j'ai longtemps que je pratique ce métier; grâce à cette activité, je gagne ma vie, je peux parfois payer la scolarité de mes enfants." 

Pour la plupart, ce métier est un gagne-pain énorme. À tout moment, il leur permet de trouver quelque chose pour combler une certaine dépense comme l'achat du kérosène, payer une dette. 

Le métier "Kase beton" est comme toutes les autres une activité noble. Les gens qui y pratiquent rendent un grand service à la communauté. Dans une communauté où il n'existe ni d'appareils pour casser du béton ni de cailloux emportés par les eaux de rivière, les constructeurs de maisons n'ont pas d'autres choix que d'utiliser des bétons cassés. 

Pour ce praticien, "passer une journée à casser du béton, ça paraît fatigant mais on le fait quand même parce qu'il me fait de répondre à tout moment à un besoin urgent quoique ça prenne du temps pour vendre quelques tôles". 

Depuis quelques temps, les prix des barriques se vendent à 100 gourdes. Et il vous faut six boquittes pour une barrique. 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.