Accéder au contenu principal

Détérioré comme le revêtement de la rue principale de Pestel

Détérioré comme le revêtement de la rue principale de Pestel 

Nids de poules innombrables sur toute la voirie, mobilier ancien, façades hideuses, toitures oxydées et endommagées, mauvaise gestion des déchets plastiques, tout cela avilit la rue principale du centre-ville et réduit du même coup sur la beauté naturelle du bourg.


Même si les ordures ne sont pas abandonnées sur le pavé à la longueur de la semaine, mais la rue principale du centre-ville offre l'image d'une rue sale, et ceci à cause de son état vieillissant. Un tel constat a souvent fait débat parmi de nombreuses personnalités. Certaines ne manquent pas de questionner à quand le revêtement de cette rue qui frise la saleté ? Ce qu'il faut faire pour lui offrir une autre image ?

Sur l’état de crasse de la rue principale de Pestel, certains Pestelois ont souvent émis des critiques qui ne plaisent du tout à nos élus qui ont eu la chance d'administrer la commune. Nombreux sont ceux qui discourissent sur sur les nids-de-poule qui vieillissent la chaussée et sur les façades hideuses des maisons.

La détérioration du ciment cause que les ordures restent et empêche que la rue soit gardée propre et bien traitée par les membres de la voirie. La faute n'est pas réellement à la mairie si la rue n'est pas gardée propre estiment quelques observateurs, l'état vieillissant de la voirie est grandement responsable. De l'autre côté, on n'arrête pas de se plaindre sur les façades des maisons qui sont restées non peintes et dont les toitures sont oxydées. À propos de cela, la mairesse Marie Elène Lesperance qui voulait apporter une réponse à cela déplore le fait que le ministère de l'intérieur n'ait pas donné une suite favorable à son projet de ravalement de façade de l'entrée de la ville. Elle estime que le changement du ministre à la tête de cette institution complique davantage le suivi d'une telle requête.

La rue principale du centre ville n'a jamais bénéficié d'un chantier garantissant son revêtement depuis l'existence de la commune. Pour rappel, son revêtement a été fait en plusieurs tranches grâce à certains particuliers; l'entrée du sud est revêtu depuis 1982 sous l'administration du feu Albert Philippe. Tandis qu'en 1979 sous la houlette de Jean Antoine le pied morne du Mont Pavillon est pavé, alors le père Ernest Legarec a fait de même pour le bord de mer, Shell pour Devan Tikwa et Tèt Siman en 1987. Ce revêtement a eu plusieurs interventions de replâtrage. Ce n'est pas du tout la solution à cela, tonnent plusieurs individus. 

L'état dans lequel se trouve cette rue nécessite rapidement d'une intervention expresse si on veut qu'elle soit propre et plaise à la population. De toute façon, les futures autorités doivent son revêtement dans leur plan d'intervention. 

Entre temps, la population salue les travaux de revêtement de la ruelle menant à la seconde rue principale de Pestel d'un côté et à Morne Panago de l'autre côté. C'est un bon travail, estiment les observateurs. 





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.