Accéder au contenu principal

Des Pestelois doutent de la tenue de la promesse du courant 24/24 du président Jovenel Moïse à Pestel

 Des Pestelois doutent de la tenue de la promesse du courant 24/24 du président Jovenel Moïse à Pestel 

Le 14 juillet prochain marquera une année depuis qu'une délégation conduite par le délégué départemental en l'occurrence Monsieur Jean Claude Bontemps a pu être dépêchée sur le terrain par le président de la république dans le souci d'identifier un site pouvant accueillir la construction centrale électrique. Si à Corail et Bonbon la construction du réseau démarre, tel n'est pas le cas à Pestel. De cette date à nos jours, il y a peu d'étapes qui sont véritablement franchies dans le cadre de ce projet si ce n'est que le débarquement des poteaux à Pestel en date du 14 mars dernier. Certains citoyens ont peu de confiance quant à la réalisation de ce projet du courant 24/24 promis par  le président Jovenel Moïse au niveau de la commune.


Le 4 novembre dernier, la mairesse Marie Elène Lesperance a reçu une invitation du groupe HMH SA en vue de discuter sur le projet d'électrification de la commune et de parapher un contrat. Depuis lors, elle suit de près l'évolution. Contactée la mairesse, après avoir été informé sur le démarrage des travaux à Corail, sur la date où débutera la construction du réseau, elle a répondu comme qui suit : " Après la route et l'eau potable, l'électricité est un point important pour nous. En remarquant que la population pestéloise est préoccupée de l'évolution du projet, j'ai dû écrire formellement à Dr Evenson Calixte en vue de lui en faire part. Aucune date n'est donnée." Elle poursuit en disant que ce n'est pas normal pour que Pestel soit traité ainsi. Elle souhaite que les responsables traitent Pestel d'une autr manière en tant que deuxième commune du département. "Nous avons besoin de l'eau potable, d'une bonne route" a-t-elle tonné. 

Suivant de près le projet, plusieurs citoyens ont placé leurs mots à notre micro. Le censeur du lycée de Pestel doute fort quant à l'électrification du bourg pendant le mandat du président Jovenel Moïse. "Le projet d'électrification de pestel tel que promis par le président de la République est un projet mort-né  malgré l'arrivée de quelques pylônes , je doute fort que ce projet atterrisse au regard des difficultés de toutes sortes auxquelles fait face Mr Jovenel dont le mandat arrivera à terme dans quelques mois. S'il y avait une certaine firme qui avait remporté l'appel d'offre , pourquoi ne la voit  pas à pied d'œuvre pour la préparation de l'espace devant abriter les matériels sensibles donc il n'y aura pas d'électricité à Pestel tout comme le tronçon de la route k-fou zaboka restera utopique sous ce gouvernement", a-t-il fait remarquer maître Clotaire Bien Aimé à notre micro. Le professeur Anel Jean Gilles a abondé dans le même sens. Il estime que le temps qui est resté au président de la république au pouvoir ne peut pas lui donner la possibilité de réaliser son rêve à Pestel à savoir d'electrifier le centre-ville. Comment procéder à la construction du réseau et celle de la centrale électrique dans quelques mois, se plaint-il.

Des citoyens tels que Joseph François Bernard, Ronald Jean Charles, Jean Ronel Jourdain vont jusqu'à parler de propagande ou de démagogie. Jean François Bernard a exprimé par ces mots: " 
Mwen plis wè yon sòt de propagand; mwen pa wè pwojè prezidan di l'ap bay kouran jis kounye a yon wòch poko poze nan sit la epi se poto sèlman nou resevwa kouran pa bay ak poto sèlman". Quant à l'homme d'affaires Ronald Jean Charles, il fait remarquer que le projet n'inspire pas confiance car selon lui, "Mwen pa kwè sa paske pi souvan lè Jan de entèvansyon sa yo ap fèt nan you zòn sitou nan zafè kouran se santral la ki konstwi anvan, aprè rès bagay yo vini poutan se kontrè a ki fèt nan ka pestel la menm se pi grav jiska prezan rès poto yo poko ka rive nan destinasyon final la". Il poursuit disant que le projet lui sera propice en tant qu'entrepreneur, mais c'est bien dommage. Tel est le même son de cloche du côté de Jean Ronel Jourdain. "C'est purement et simplement de démagogie, si c'était quelque chose de sérieux, ce serait avant tout la construction du site et non pas l'envoi des poteaux électriques", a-t-il lancé.

En attendant, les travaux vont de train à Corail et à Bonbon où la construction de leurs réseaux électriques est entamée. 

De toute façon, la balle est renvoyée  dans  les pieds du pouvoir. Qu'il fasse sa preuve et démente ces points de vue.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.