Accéder au contenu principal

Éléments conceptuels pour comprendre la logique de circulation de la domination au sein des communautés pestéloises (1re partie)

 Éléments conceptuels pour comprendre la logique de circulation de la domination au sein des communautés pestéloises (1re partie) 

La position dominante de certaines familles au niveau de l'arène politique pestéloise est souvent objet de discussion voire de contestation. Ces vagues discours de contestation donnent matière pour une réflexion sociologique en profondeur autour des rapports de domination qui ont jalonné l'histoire politique de la communauté pestéloise. Une telle analyse montrera comment les dominants ont imposé leur emprise sur les dominés. Toutefois, elle ne se veut pas globale en tenant compte que les diverses formes que cela peut prendre d'un moment à l'autre ou d'une catégorie à l'autre. Cette réflexion prend alors en compte les données d'autrefois et non d'aujourd'hui. Notre intérêt dans ce texte n'est pas de justifier quelle que fois la forme de domination qui est instituée mais de vous montrer leur enracinement.


La domination n'est pas un simple hasard. Cela a  été tout un travail psychologique et le produit d'une histoire collective ou des rapports hégémoniques mis en place. En effet, celui ou le groupe qui exerce son emprise sur un autre a besoin de mobiliser plusieurs ressources pour le conserver. Le sociologue allemand Max Weber a identifié quelques éléments qui rendent possible la domination. À propos de cela, il les classe en trois catégories; il identifie celle ancrée dans la tradition (obéissance et contestation de souffrance), celle légale fondée sur des règles rationnelles (lois et institutions), et enfin celle tout entière fondée sur le charisme d’une personne (chef, sauveur, prophète, héros…) (1). Dans ce même d'ordre d'idées, le sociologue français Pierre Bourdieu a élargi le cadre de la réflexion en faisant remarquer dans son livre intitulé « L’insoumission en héritage » que les champs sociaux sont des lieux de prises de position conflictuelles autour d’enjeux spécifiques : l’école, la maison, les médias, l’art, l’économie, la politique, le langage, la science, l’habitat. Pour lui, tout est une question de lutte et de concurrence.

Dans tout cela, la stratification de la société est le premier élément qui en est la cause. La raison est que chaque groupe veut être dominant pour imposer ses valeurs, garder sa position dans la sphère économique et politique. Il en est aussi de l'intérêt de chacun des groupes en compétition. 

Pestel comme toute communauté stratifiée ne fait pas exception à la règle. Pour donner une suite logique au postulat du sociologue Français Pierre Bourdieu, nous formulons l'hypothèse selon laquelle l'urbain a exercé une domination sur le rural, et une lutte perpétuelle entre les différentes familles notables déterminées à contrôler la vie politique de la commune.

La position de domination dont jouissent certaines familles notables au sein de l'arène politique est déterminée par divers facteurs. 

La propriété foncière est alors le premier élément que nous avons identifié comme moyen de circulation de pouvoir. L'acquisition des domaines que fait chaque famille partout à travers toutes les sections est stratégique; elle n'a pas seulement une visée économique, elle a aussi un aspect politique, car elle s'érige comme un moyen de faire circuler le nom de la famille au sein de toutes les communautés rurales. C'est de là toute la domination. Ce n'est pas sans raison qu'il y avait dans le temps une lutte en ce sens entre les grandes familles. Remarquons à chaque endroit où une se fait acquérir un terrain, une autre met aussi les pieds. Cela rentre d'emblée dans le cadre des rapports hégémoniques.

En plus, grâce à la propriété, les familles notables sont arrivées à tisser des liens avec les paysans qui se font avant tout sur la base des avantages politiques. Elles les rendent redevables à elles lors des élections. Et il ne faut pas oublier que sur chaque domaine acquis, elles les placent des familles. Celles-ci sont devenues les usufruitiers des domaines de ces familles notables. Il arrive parfois que les garçons placent sur les habitations leur femme jardin. Tout cela s'inscrit dans une dynamique de circulation du pouvoir.

En vrac, il importe de mentionner que la « propriété » est inscrite dans des relations de dépendance plus larges ou de hiérarchie entre dominant et dominé.  Je conclus que le latifundisme implanté  est pour garantir leur monopole politique. 

Cette logique est aussi valable au niveau des sections communales où il y a certaines familles notables qui font de de même. 

En second lieu, la spéculation du café et le commerce participent aussi Les travaux ethnographiques prisés dans le roman de Zoune Sa Ninaine de Justin Lhérisson illustrent très bien mon point de vue. L'auteur a raison de faire remarquer dans quelques pages que les relations commerciales entre les parents de Zoune et Madame Boyotte lient amitié par le commerce. C'est grâce à cela, ils ont l'opportunité de placer leur enfant chez elle. Et il raconte aussi comment la mère de Zoune a pu bénéficier de cette relation. Ajoutez à cela, d'autres privilèges accordés (vendre à crédit, intervenir lors des cas de forces majeures comme maladie, Mortalité, intervenir en cas de justice, participer aux obsèques ou aux mariages). C'est ainsi qu'est intervenu le principe de redevabilité.

Et ce n'est pas sans raison que l'on assiste à une baisse considérable de cette forme de domination lorsque la production caféière est chutée et le commerce du bord de mer n'est plus ce qu'il était dans le temps.

Toujours est-il, un grand service rendu jugé louable par unun membre des familles notables établit alors une relation plus que durable. On a comme l'exemple la négociation d'un poste de chef de section. D'ailleurs ce sont les individus qu'elles ont ont rendu ce service qui leur servent de relais dans les zones.

En fait, une famille notable ne peut être dominante sans apport d'autres familles notables des sections communales. C'est pourquoi chaque a des alliés dans les localités.

Il s'ensuit que les relations que les grandes familles notables sont développées avec les autres au niveau du département et même avec une frange de la bourgeoisie ou de la classe politique justifient un peu leur position dominante au niveau du champ social. C'est effectivement ce que Pierre Bourdieu appelle le capital social. Le commerce, l'école jouent alors un grand rôle sur ce point là. Les contenus de l'ouvrage de l'écrivain Eddy Cavé titré  De mémoire de Jérémien : Ma vie, ma ville, mon village illustrent mon point de vue. 

Les grandes familles notables sont censées des relais ou des prolongements des intérêts des autres de la capitale. En gravitant autour d'elles, elles bénéficient de certains faveurs du système qui consolident leur position dominante. C'est à la faveur de cela qu'ils sont capables de négocier des services assez importants pour ceux sur qui elles leur emprise.

Tout ce que j'énonce est ce que Pierre Bourdieu appelle une forme de domination symbolique. Les individus qui subissent sans pouvoir se rendre compte cette forme de violence symbolique apportent toute leur force dans la perpétuation de la circulation du pouvoir des grandes familles notables au niveau des sections communales. Elle (domination) est même spirituelle. Tout ceci est pour vous dire qu'il y a une culture de soumission ou un héritage de domination. Comment lutter contre cela, c'est là toute la préoccupation. 

Dans l'autre partie, nous montrerons quelle forme elle a tendance à épouser au fil de l'histoire. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.