Accéder au contenu principal

Reportages : centre de santé de Pestel dans le contexte du covid 19.

 Le centre de santé de Pestel dans le contexte du covid 19.

Dans un local où l'installation électrique marche 24/24 construit en 1988 rénové en 2012, puis agrandi en 2014 et en 2017 après le passage de l'ouragan Matthew fonctionne le centre de santé de Pestel; il est dirigé par son Directeur médical Dr Sénèque Philippe (à qui nous souhaitons prompt rétablissement) nommé en 2005 qui malheureusement se trouve présentement aux États-unis pour des raisons de santé et par son administrateur Fednel Lesperance qui depuis 1995 occupe ce poste. Ce patrimoine  compte déjà plusieurs


années dans la prise en charge communale et a fait ses preuves dans la distribution des soins de santé.

On connaît sa fondation depuis 1988. Le dispensaire construit en 1952 sous le gouvernement de Paul Eugène Magloire constitue alors ses bases. En cette époque, il fonctionnait au local qui a logé les casernes du bourg et administré par les sœurs Joseph (Marie Lydie et Marise). Ce n'est qu'après la construction de son nouveau en 1988 sous le gouvernement de Henry Namphy où l'on a élevé le dispensaire au rang de centre de santé à lits. Depuis, il offre à la population de recevoir des soins intensifs. Grâce à lui, plusieurs personnalités ont échappé prématurément à la mort même si son service est limité.


Fonctionné du lundi au samedi, le centre de santé de Pestel dessert presque toute la population des cinq sections communales, de celle des Îles Cayemittes et une bonne partie des Baradères. Selon les responsables, l'institution accueille mensuellement entre 400 et 500 patients pour un personnel estimé nettement insuffisant. L'équipe de prise en charge est alors composée de 2 médecins contractuels, de deux infirmières dont une seule est nommée, d'un travailleur social qui travaille pour le compte du programme VIH/SIDA, d'un technicien de laboratoire sous contrat. À côté de ces cadres, il y a le personnel de surface pour la plupart des bénévoles, les agents de terrain, un pharmacien sous contrat avec une ONG, et un archiviste qui prêtre bénévolement ses services à l'institution, un chauffeur lui-même nommé et un agent de sécurité récemment mis sous contrat.

Comme de nombreuses institutions le centre offre le visage d'une institution qui marche boiteusement en dépit de nombreuses assistances de certains organismes non gouvernementaux comme le Care, Médecins du monde et PEPFAR dans le temps, Americares et Timama de nos jours. En effet, les conditions de travail paraissent alors précaires; pas assez de personnels nommés pour les services, de matériels de travail adequats même s'il n'y a pas de problème d'espace. La pharmacie et le laboratoire quoiqu'équipé sont capables d'offrir un strict minimum de leur service à cause de certains écueils, d'après un constat fait sur place. Pour le labo, son manque d'approvisionnement en intrants et la non maintenance de ses appareils et équipements en causent.

Les contraintes quoique majeures entourant le bon fonctionnement de l'institution n'empêchent pas à ce que les patients soient bien pris en charge. Suivant des témoignages certains d'entre-eux, "grâce aux soins fournis par le staff qui les accueille, nous nous sommes soulagés de nos maux". Toutefois ils n'ont pas manqué de critiquer le fonctionnement du centre qui laisse parfois à désirer. On entend parfois certains ras-le-bol de la part des membres de la communauté contre la gestion de ladite institution.

En dépit de ses nombreuses difficultés, le centre offre des services en consultation générale, consultation pré, per et post natale, PF, TB et autres. D'après les données disponibles au niveau des archives, les cas que l'institution reçoit beaucoup plus ce sont des hypertensions artérielles, des diabétiques, des cas de typhoïde et de malaria surtout en période pluvieuse sans compter les infections courantes. Selon Dr Rodriguez Gustave, la plupart du temps, les cas jugés graves sont référés aux hôpitaux de référence. 

À côté des autres services offerts, on trouve depuis 2007 en son sein un service de prise en charge du VIH/SIDA financé dans un premier temps par les fonds de l'UGP/ PEPFAR, ensuite par ITEC qui s'ensuivra par GHESKIO. Mais à partir de 2015, il fonctionne comme un site ombrelle de l'Hôpital Saint Antoine de Jérémie à cause de la cessation du financement. 

Le centre de santé se trouve incapable de recevoir d'éventuels cas de covid 19 par faute de moyens adequats et de bonnes conditions de travail. Dieu merci, il est jusque-là épargné par de telles possibilités! Son ambulance qui devrait être sur place pour assurer le transport d'éventuels cas urgents se trouve toujours en réparation au Centre Ambulancier National après son implication dans un accident survenu il y a une année.

D'après quelques employés, la dotation du centre en intrants, médicaments ajoutés à la nomination de ceux non encore nommés seront cruciales pour un meilleur fonctionnement de l'institution.



Commentaires

  1. Wynn casino opens in Las Vegas - FilmfileEurope
    Wynn's first hotel poormansguidetocasinogambling casino ventureberg.com/ in Las Vegas since opening its doors in 1996, Wynn Las 토토 사이트 Vegas is the first hotel on the herzamanindir.com/ Strip to offer such a large selection 토토 of

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.