Accéder au contenu principal

Des données sismologiques peu rassurantes Pour la Grand’Anse

Des  données sismologiques peu rassurantes Pour la Grand’Anse 




Pendant longtemps, les Grand’Anselais croyaient que leur département était le moins à risque sur le plan sismique. Cette perception largement répandue a laissé croire que la Grand’Anse ne serait traversée par aucune faille. La faible fréquence des activités sismiques qu’a enregistrée le département dans le temps était pour beaucoup dans l’alimentation de cette idée. En plus de cela,  la Grand’Anse n’avait pas une histoire très jalonnée par des tremblements de terre. 


Le séisme du 14 août dernier qui a surpris la population vient révéler que cette prétention était fausse dans son fondement, puis l’existence d’une Faille qui traverse le département. Les données sismologiques enregistrées pour le seul mois d’octobre (88 secousses) ont par ailleurs infirmé la perception selon laquelle le département de la Grand’Anse était le moins exposé aux aléas sismiques.


Les prévisions sismologiques du Bureau des Mines paraissent moins rassurantes pour la Grand’Anse. Suivant le tableau présenté, la courbe sismique indique quel les secousses sismiques sont en nette progression. Et cela n’a rien à voir avec les répliques engendrées par le séisme du 14 août dernier qui a dévasté plusieurs communes du Grand Sud. Elles ne sont que des secousses provoquées par une autre Faille  qui parait être sur le point de céder. Selon l’ingénieur Métayer, c’est la Faille de la Grand’Anse qui rentre en activité qui  est la cause d’autant de secousses ressenties. 


Parlant de cela, les mêmes données sismologiques enregistrées au cours du mois d’octobre indiquent que plus de 50% (soit 51 sur les 88 enregistrées) de secousses sont localisées en mer;,ce qui  exposerait du coup le  département sous haute alerte de tsunami. 


Au regard de certaines informations historiques , l’alerte paraît d’autant plus sérieuse pour Jérémie puisque,  selon certaines données historiques, la  Jérémie aurait été pendant la période coloniale touchée par un séisme ayant provoqué par la suite un tsunami. Et il apparaît que c’est ce tsunami qui aurait causé la délocalisation du premier établissement du bourg  (Haut Voldrogue) vers son actuel endroit. 


Si tout s’est passé comme on l’a raconté ou les données sont correctement vérifiées, il est fort plausible pour que l’histoire se répète de la même manière à  une période de la durée de en sachant que les failles libèrent leur énergie par cycle. À ce point, l’alerte de tsunami est à hausse surveillance. 


De toute façon, on ne peut lutter contre les aléas de la nature sinon  faire la prévention. L’éducation des gens en matière sismique représente un des plus grands moyens de prévention. À côté de cela, il doit y avoir un autre modèle d’habitat plus résilient au séisme. Il faut tout aussi l’autorité de l’Etat pour faire respecter les nouvelles normes de construction.



Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.