Accéder au contenu principal

Le cri d’indignation d’une Pestéloise qui meurt d’envie de retourner à Pestel


Le cri d’indignation d’une Pestéloise qui meurt d’envie de retourner à Pestel 




Margareth (Maggy) Désilier qui porte Pestel dans son cœur se sent nostalgique en se voyant loin de son pays. Son envie de le retrouver, ses frustrations face à l’impasse où se trouve Haïti trottent dans son esprit. Elle a écrit le texte que le voici pour exprimer sa nostalgie. 


Les jours passent, les années passent et les souvenirs nous accompagnent. L’année dernière j'avais la fièvre du retour au pays où je suis arrivée le 11 janvier la tête pleine de rêves pour une retraite utile à moi et à d'autres. Choc, espoir, decouragement, engagement, refus d'abandon, vision d'un renouveau possible: ce sont tous les sentiers que j'ai parcourus tout en n’émerveillant de la beauté' chaque jour renouvelee de l'environnement pestelois. Après 4 mois de travail, de repos, d'excursions, et encore plus de travail, j'ai dû revenir aux USA pour la graduation de mes petites filles et des vacances avec la famille, puis retour au pays pour continuer mon installation. L'assassinat insoutenable du président, le tremblement de terre qui n'a pas épargné Pestel, la prise en otage sanglante et mortelle du pays par des dealers de tout genre, tout acabit font qu’au lieu d’être chez moi, dans le seul pays qui sera jamais mien, je suis maintenant installée en appartement en Virginie, toujours avec l'espoir de retour au pays ... un jour..... Résignation, Frustrations, colère, MENTAL BLANKNESS: oui, c'est ce que je ressens depuis des semaines. Mon seul espoir envisageable a ce stade, ce serait un balayage radical de toutes ces pourritures des fanges élitistes, politique et administrative, religieuse, et populaires qui nous pourrissent la vie. Hélas, les héros n'existent plus, les intellectuels ne font plus que des beaux discours, l’église se cache dans un silence complice, la presse est réduite à des marchands de micro dans sa grande majorité, les activistes se font assassiner, la population vit avec la peur dans le ventre et ce qui est horrible, cet état de chose, cet abîme est devenu routine et les gens se résignent  de vivre avec. Nos soit-disant amis de l'international? Ils se pourlechent les levres car enfin, ils ont mene' le pays, cette premiere République noire au monde qui a ose' et qui a reussi, ils l'ont finalement mis à  genoux comme ils l'ont comploté' depuis 217 ans. Qu'est-ce qu'ils attendent pour dévoiler leurs grands jeux, puisque leurs plans machiavéliques ont réussi avec l'aide de leurs domestiques en cravate? Je sais que je ne sais rien, mais je sais une chose: le peuple Haitien n'a pas dit son dernier mot.


Maggy Désilier 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.