Accéder au contenu principal

Les travaux de réparation du système d’adduction d’eau potable du centre-ville mis en cause

Les travaux de réparation du système d’adduction d’eau potable du centre-ville mis en cause 






Au centre-ville de Pestel, l’accès à l’eau demeure  le plus grand casse-tête chinois puisque le sous-sol de la commune est moins pourvue en nappes phréatiques à capter. Les maintes interventions réalisées pour rendre disponible l’eau dans la communauté ont révélé que le produit aqueux dont contient dans notre sous-sol est extrêmement saumâtre. Pour cette raison, aucun puits foré n’est capté. 



Après autant d’interventions, en 2010 finalement, est captée, après une étude réalisée, la Source Lamantin (1re section à moins d’un km du bourg) pour alimenter la population en eau potable. La construction du système d’adduction a coûté un million dollars américains à l’Etat haïtien. La plupart de gens réalisent qu’une telle enveloppe pouvait capter la Source Savon se trouvant à Mentor (3ème section). Là-bas, l’eau est de qualité, en plus son captage pouvait couvrir au moins 2 sections. 


 Avec une telle somme accordée à la DINEPA par la Banque Mondiale dans le cadre du projet ÉPAR couvrant quelques communes de la Grand’Anse, la firme BEGES a construit cinq (5) kiosques de distribution, un bassin de captage, un entrepôt pour la pompe mécanique aspirante, un grand réservoir, une berge faite de trois couches d’argiles et de filtres. L’eau est conduite par des tuyaux galvanisés en amont du captage et des polyéthylènes sur une bonne partie du système d’adduction. Aucun tuyau n’est encore placé. Qu’est-ce qu’ils attendent alors? 




Moins de quatre  années après sa construction,  le système est défectueux; certains segments du conduit  fait en tuyaux galvanisés pour la plupart sont endommagés et troués à cause du sel dont contient l’eau captée depuis la Source Lamantin. Même au niveau de la basse-ville, certains polyethylene sont remontés à la surface sous la pression de fortes pluies. 




En plus, la berge destinant à rendre l’eau potable est détruite à cause des actions malveillantes de certains riverains. 


Les dégâts causés ont déjà valu quatre interventions sur le système. La dernière est en présentement en cours. 




Sur un tableau visiblement affiché et planté aux abords de la mairie dont le coût du projet n’est pas mentionné, il est indiqué que la DINEPA va réhabiliter le système d’adduction d’eau potable de la ville. En plus, il est précisé que l’Office Régional de l’Eau Potable et l’Assainissement (OREPA/SUD) , maître d’ouvrage, a trois (3) mois pour effectuer les travaux de répartition du système d’adduction. Entamés au mois de septembre , les travaux traînent en longueur. À moins d’un mois de la fin du projet d’un coût estimé à US50 000$ selon les informations révélées par une personne requérant l’anonymat,  on ne constate que l’erection d’un muret ci-devant le bassin de captage, des fouilles en certains endroits où l’on va faire passer le conduit de l’eau. 







Rendu à Lamantin où se trouve la source de captage, on a vu trainer ça et là des tuyaux galvanisés qui conduisaient l’eau jusqu’aux kiosques de la ville, ouvrir la porte du dépôt où l’entrepose la pompe aspirante. 




Questionnant certains habitants sur les travaux de réparation, ils se disent inquiets. Pour bon nombre, c’est peine perdue; ils arguent en disant que le débit de la Source est très faible après le passage du séisme du 14 août dernier. 


Par ailleurs, ils craignent d’un éventuel détournement de fonds. Pour rappel, la DINEPA est souvent épinglée pour affaire de corruption. La population pestéloise se veut être vigilante et proactive. Nombreuses questions mises en cause la DINEPA sont agitées. Pourquoi une tierce personne pour l’exécution d’un projet de telle envergure? Allons-nous encore assister à un second gaspillage de fonds? Pourquoi pas une firme? Pourquoi réparer un système où le débit de l’eau paraît très faible après le séisme?






Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vidéo: Pestel: une espèce étrange découverte

 La population de Pestel a découvert, ce 7  mars, dans le fond une espèce d’animal qui leur paraît étrange. Il s’agit d’une espèce rare voire endémique. Selon une source contactée, elle serait atterrie dans la rade en suivant la trajectoire d’un voilier.  Voir vidéo 

Un jeune pressenti comme candidat à la députation

Un nouveau candidat à la députation en lice  Cette semaine, à la surprise générale, un nouveau visage fait soudainement son irruption sur la scène politique et s’apprête à se lancer officiellement dans les prochaines compétitions électorales.   Le jeune entrepreneur et ingénieur Francky Mesmin se dit prêt à se présenter candidat à la députation dans la prochaine compétition électorale pour la circonscription de Pestel.    Le jeune candidat multiplie déjà ses contacts et ses relations sur le terrain afin de rassembler le plus de gens autour de sa candidature.  Francky se dit engagé pour rehausser l’éclat de la commune. 

Décès du Dr Sénèque Philippe

Décès du Dr Sénèque Philippe  Le directeur médical du centre de santé de Pestel, Dr Sénèque Philippe, est décédé ce mercredi 23 mars, des suites d’un cancer. La nouvelle du décès du médecin a été confirmée par ses proches.  Pestel connexion blog présente ses condoléances aux familles Philippe et Belance.